Bonjour & Bienvenue

Get Adobe Flash player
Village d'antan ... 

Baudinard sur Verdon

Ce qu'il faut savoir !

[ Bèudiran occitan provençal, prononcé "Beoudiran"] Population : 220h Alt. 652m 

Gentilé : Baudinardais, Baudinardaises

 La région Provence Alpes Côte d'Azur ( PACA ) Département du Var Situé à proximité du Lac de Sainte Croix et des Gorges du Verdon. Baudinard est une des perles du Haut Var. 

 La commune d'une superficie de 2197 hectares ne compte pourtant que 160 habitants l'hiver. 

 Ce village perché dans les collines, à 652 m d'altitude, vous éblouira malgré sa petitesse par la diversité et la richesse de son environnement. Baudinard fait partie des trésors du Verdon. Les vestiges pré-historiques des grottes de Baumes, interdites au public, sont regroupées dans le superbe musée archéologique de Quinson. 

 Sur les hauteurs du village se dressent les ruines du château de Sabran, détruit en 1793, avec notamment un imposant donjon du XIV° siècle. Au-delà, un sentier vous amène à la chapelle Notre-Dame de la Garde (XVI° s.) située au sommet nommé la Haute Eouvière (712m d'altitude) et qui offre un panorama extraordinaire sur le lac de Sainte-Croix, sur le Var, les Bouches-du-Rhône, les Basses-Alpes.

 Un autre sentier partant du village permet de rejoindre l’abbaye de Valmogne (au nord-ouest de la commune), un prieuré roman bâti en 990, incendié et dégradé pendant la révolution, et restauré depuis. Baudinard ouvre les basses gorges du Verdon. 

 Son "canyon", bordé de falaises de près de 150 m de haut, percées de multiples grottes, est bordé par un chemin ( le Sentier des Basses Gorges, de 13 km de long) qui vous assurera une vue époustouflante. Mais déjà, du village même, le panorama englobant le Lac de Sainte Croix et les premiers contreforts des Alpes est d'une remarquable beauté. 

 A Baudinard, vous pourrez également visiter l'église Saint Michel l'Archange, restaurée en 1921; le pont Silvestre (bâti auprès des vestiges d'un pont romain), ou encore les trois oratoires (Ste Catherine, St Espero et St Etienne). 

 Soyez assuré qu'une promenade dans les rues et ruelles de Baudinard vous enchantera !










Coucher de soleil vu du village

Etymologie de la Farigoule

Emprunt au provençal ferigoulo, de l'ancien provençal ferigola, issu du latin populaire fericula "(plante) sauvage", dérivé du latin ferus "sauvage" [nom du thym en Provençale].


La grand rue

Le puit du village

Son origine

 Les premiers écrits ne parlent du village qu'en 1113, sous le nom de "Bellum Dinarium", puis "Beldinard". Une abbaye existait déjà sur le territoire. Un peu d'Histoire Au Chasséen (IVe millénaire av. J.-C.), la plupart des grottes sont occupées, et forment un petit village. Des oeuvres d'art pariétal ont été retrouvées, ainsi que l'odsidienne provenant de Sardaigne et apportée ici à l'époque préhistorique. Une visite au musée de Quinson, vous permettra de découvrir le résultat des fouilles entreprises depuis des décennies dans ses grottes (grotte Muréee par exemple). 

 L'une des plus remarquables, la grotte de l'église, aux parois peintes, est malheureusement interdite au public. Elle porte ce nom car les habitants de Baudinard racontaient que, pendant la Révolution, un prêtre réfractaire y célébrait la messe. La découverte dans une faille de rocher de lambeaux de vêtements liturgiques brodés d'argent, a fourni la preuve que cette histoire était vraie. Quelques millénaires plus tard, les habitants se sont installés dans un oppidum doté de tours, ce qui est assez rare dans la région. 

 Le nom de "Castrum de Beldisnar" est apparu en 1096. Après Blacas de Blacas, connu aussi sous le nom de Blacatz, qui fut seigneur d'Aups, de Vérignon, de Baudinard, de Carros, de Châteauneuf, de Thorenc, de Tourtour, et autres villages, c'est à partir de 1389 qu'Elzéar de Sabran devient seigneur de Baudinard. Cette famille conservera cette seigneurie jusqu'à la révolution. Seuls subsistent de cette période l'ancien donjon et des murs arrasés. 

 Le 29 juin 1206, Gui de Baudinard et ses soeurs donnent leur pâture à perpétuité pour les animaux de Saint-Maurice, commanderie de templiers installée à Régusse. Le 26 Mai 1389, Elzéar de Sabran, baron d'Ansouis devient seigneur de Baudinard par son mariage avec Beaucette. La seigneurie restera entre les mains des Sabran jusqu'à la Révolution. En 1852, Baudinard comptait encore 402 habitants. 

Réseaux Sociaux

                   

Les armoiries

Les armes de Baudinard-sur-Verdon se blasonnent : De gueules au lion d'argent, au chef du même chargé d'une étoile de seize rais du champ Blason des Sabran


Blason du Var Blason région PACA


Position GPS

Longitude : 6° 7' 29.64" E
Latitude : 43° 43' 4.8" N
Alt : 580m